Comment arrêter de vous taper sur la tête? Il faut commencer par identifier ce que vous vous dites dans votre tête. Voici quelques exemples de ce que mes clientes se disent :

  1. Je ne serai jamais assez bonne
  2. Ce que je fais n’est jamais assez parfait
  3. Je n’ai pas ce qu’il faut pour réussir
  4. À quoi bon rêver, je ne passe jamais à l’action

Comme vous voyez, ce n’est pas très joyeux 😥

Comment faire pour arrêter tout ça? Il faut défaire ces croyances-là. La meilleure façon d’y arriver est d’utiliser le concept de la table dont je vous ai parlé dans l’article Comment défaire vos croyances limitantes. Voir l’exemple ici: Table pas assez.

Autant que possible, vous essayez de trouver des pattes de table qui ont eu une incidence significative sur vous et vous tapotez. Souvenez-vous de la marche à suivre pour le tapping :

  1. Identifier un événement spécifique (éviter les grands traumatismes, il vaut mieux être accompagné pour ce genre de travail). EX. : Mon père dit que l’art n’intéresse personne, personne ne paiera pour ça, trouve-toi une vraie job, et je veux gagner ma vie en tant que peintre.

 

  1. Identifier l’émotion et où elle se situe dans le corps (s’il y a lieu). Ex. : Boule de peine dans l’estomac.

 

  1. Évaluer l’intensité de l’émotion sur une échelle de 0 à 10, 10 étant très intense et 0 étant l’absence d’émotion. Ex. : 9 sur 10.

 

  1. Phrase de préparation = MÊME SI l’émotion que vous ressentez EN CE MOMENT (i.e. pas à l’époque où l’événement s’est passé) + endroit dans le corps où l’émotion se situe + événement spécifique + acceptation de soi. Répéter cette phrase 3 fois en tapotant sur le point bord de la main. Ex. : MÊME SI j’ai cette boule de peine dans mon estomac quand je pense que mon père dit que l’art n’intéresse personne et que je ne pourrai pas gagner ma vie grâce à mes toiles, j’accueille comment je me sens (ou encore, je m’aime et je m’accepte comme je suis).

 

  1. Phrase de rappel : émotion + endroit dans le corps. Répéter cette phrase sur chacun des 8 points suivants (dessus de la tête, sourcils, coin de l’œil, sous l’œil, sous le nez, menton, clavicules, sous le bras). Ex. : Cette boule de peine dans mon estomac quand je pense que mon père dit que l’art n’intéresse personne et que je ne pourrai pas gagner ma vie grâce à mes toiles.

 

  1. Ré-évaluer sur une échelle de 0 à 10. Si vous n’êtes pas à 0, répétez les étapes 4 et 5.

 

  1. Suivre chacun des aspects / émotions de l’événement.

 

  1. Tester le travail en vérifiant si chacune des émotions est rendue à 0.

 

  1. Continuer si ce n’est pas le cas.

 

Et si vous avez besoin d’aide pour arrêter de vous taper sur la tête, je suis là pour vous. Réservez votre appel CLARTÉ gratuit pour identifier votre prochaine étape et passer à l’action!

Vous ne voulez pas rater les nouveaux articles et vidéos? Abonnez-vous à l’infolettre par ici et recevez votre méditation gratuite « Inviter les miracles »!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?