Pour plusieurs d’entre nous, ce n’est pas facile de mettre des limites, de dire non aux demandes de nos clients (ou de notre entourage!). D’un côté, on veut se respecter (tarifs & horaire) et de l’autre, on peut avoir peur de perdre des clients si on dit non. Et on aime tellement rendre service alors c’est quoi de déroger un peu aux règles qu’on s’était fixés? Juste une exception… et finalement ça devient la règle. Les clients s’attendent à ce qu’on dise toujours oui à leurs moindres demandes et on se retrouve pris dans un cercle vicieux. On peut alors commencer à nourrir du ressentiment et à aimer moins ce qu’on fait. Personne n’y gagne.

Alors comment mettre des limites sereinement? En tapotant avant les demandes! On connaît nos clients et on sait lesquels peuvent être plus demandant. Pensez à un de ces clients et au genre de demande qu’il pourrait vous faire. Par exemple, d’avoir un rendez-vous en dehors de vos heures normales de travail, d’avoir un rabais parce qu’il est un client fidèle, d’avoir un service ou un produit gratuit parce que dans le fond, ça ne vous coûte pas grand-chose…

Imaginez-le vous faire cette demande et voyez comment vous vous sentez. Imaginez dire « non je ne peux pas répondre à votre demande ». Comment est-ce que vous vous sentez de dire non? Et pour quelle raison une partie de vous voudrait quand même dire oui même si vous savez que vous ne vous respectez pas? Qu’est-ce que cette partie imagine qu’il va se passer si vous osez mettre des limites? Dire non?

Je sais que tout ça se passe dans votre imagination mais vaut mieux être prêt que de se dire ensuite « j’aurais donc dû lui dire que ce n’était pas possible ».

Ce que vous venez de voir / imaginer est exactement ce que vous redoutez quand vient le temps de dire non et de mettre des limites. Pas étonnant que ce soit si difficile!

Alors quoi faire maintenant? Tapoter bien entendu!

Voici quelques exemples de phrases pour tapoter (ajoutez vos sensations physiques) :

  1. Même si je ne sais pas quoi répondre, je me sens figé.e, une partie de moi veut dire oui mais une autre partie en a assez de toujours dire oui, je veux me respecter, j’accueille que tout ça ne se passe que dans mon imagination en ce moment, et que ce n’est pas réel.
  2. Même si j’ai peur que mon client aille voir ailleurs si je lui dis non, et je l’aime beaucoup, je veux lui faire plaisir, j’accueille que tout ça ne se passe que dans mon imagination en ce moment, et que ce n’est pas réel.

Faites des rondes pour chacun des aspects que vous avez vus lors de la visualisation et mettez des limites sereinement!

Et pour une variation sur le même thème, voyez cette vidéo sur dire non sans se sentir coupable.

Vous ne voulez pas rater les nouveaux articles et vidéos? Abonnez-vous à l’infolettre par ici et recevez votre méditation gratuite « Inviter les miracles »!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?