Est-ce que vous vivez avec le syndrome de l’imposteur? 🙄 Parfois, souvent, tout le temps? Il est temps de vaincre ce syndrome qui vous empêche de faire les actions que vous voudriez faire et de vous sentir bien.

Mais comment? Grâce au tapping évidemment! Je vous montre comment dans la vidéo.

Pour y arriver, il faut identifier des événements précis. Tapoter sur « même si j’ai le syndrome de l’imposteur… » est beaucoup trop global et n’amènera pas les résultats voulus. Afin d’obtenir un résultat grâce au tapping, il faut être plus précis. Voici 4 pistes pour aller chercher de la précision.

  1. Identifier une expérience récente où vous vous êtes senti comme un imposteur. Par exemple : un client vous a posé une question et vous n’aviez pas la réponse immédiatement; vous étiez dans une réunion d’amis et vous parlez de votre nouvelle passion pour les suppléments et on vous demande si vous êtes naturopathe et vous ne l’êtes pas; vous travaillez dans un domaine ou l’apparence est importante et selon vous, vous n’avez pas le look de l’emploi; etc. Utilisez cette expérience avec tout ce qu’elle contient : les paroles de la personne, le regard, votre réaction, ce que ça vous fait, comment vous vous sentez en pensant à ça et faites-en des rondes séparées pour chaque aspect. Et si un autre événement se rappelle à vous, utilisez le tapping pour cet autre événement aussi. Faites le grand ménage!

 

  1. Où avez-vous appris que vous ne pouviez pas simplement dire « je ne sais pas »? Par exemple, vous avez déjà dit « je ne sais pas » et vous n’avez pas été bien accueilli; vous avez été ridiculisé parce que vous ne saviez pas quoi répondre; quelqu’un vous a dit « pour qui tu te prends parler de tel sujet, tu n’as même pas étudié là-dedans! »; etc. Là encore, utilisez cette expérience avec tout ce qu’elle contient, pour faire du tapping et défaire les pensées limitantes héritées à ce moment. Et s’il y a plus qu’un événement, nettoyez-les tous avec le tapping!

 

  1. Avez-vous déjà observé quelqu’un être ridiculisé parce qu’il n’a pas su répondre à une question? On apprend beaucoup par le pouvoir de l’observation. Alors même si vous n’avez pas vécu personnellement une expérience, si vous en avez été témoin, une pensée limitante peut avoir été formée à ce moment-là. Si c’est votre cas, utilisez tout ce que contient cette scène et tapotez!

 

  1. Projetez-vous dans le futur : imaginez une scène où selon vous, vous allez vous sentir comme un imposteur. Soyez précis : qui est impliqué? Qu’est-ce que la personne dit? Comment vous sentez-vous? Comment réagissez-vous? Qu’est-ce que vous vous dites dans votre tête? Et faites des rondes pour chacun de ces aspects et allez de l’avant avec confiance!

Le syndrome de l’imposteur vous fait procrastiner? Voyez comment passer à l’action rapidement ici!

Vous ne voulez pas rater les nouveaux articles et vidéos? Abonnez-vous à l’infolettre par ici et recevez votre méditation gratuite « Inviter les miracles »!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?